CHARMEY - LES MORTEYS - Samedi 4 août 2018

Barlatage aux Morteys avec Jean-Claude Pesse

Pour ce samedi 4 août 2018, nous avons été conviés par Jean-Claude et Alain à faire une descente de gruyère d'alpage depuis le chalet des Morteys-Dessous avec les mulets (barlatage).

La journée a commencé très tôt. À 7 h 15, nous avions déjà rendez-vous au bas de la télécabine de la Dent-Verte à Charmey. Jean-Claude et Alain nous ont pris en charge dans leur véhicule tout-terrain pour rejoindre la Vallée du Gros-Mont et la buvette du Sori.

 

Dans un parc bien aménagé, les mulets attendent impatiemment la mise en selle des caisses servant à transporter les fromages. Nous assistons à la préparation du convoi et prenons gentiment le sentier nous menant aux alpages du Vallon des Morteys. L'imposante Dent de Brenleyre et la Dent de Foilleran se dressent devant nous. Nous sommes impressionnés.

Très habiles et clairement expérimentés, les mulets montent le sentier alpestre bien escarpé sans aucun problème.

Premier arrêt au Chalet des Marindes (CAS) avec en toile de fond l'écrin du Vanil Noir. Magnifique. Un arrêt pour nous rafraîchir et... entonner un yodel. Pour certains, ce fût une réelle surprise. Non, ce n'était pas la radio...

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/44

Pour rejoindre l'Alpage des Morteys-Dessous, nous contournons la colline et parcourons les quelques 300 mètres qui le sépare des Marindes. Notre arrivée sera évidemment spéciale. Nous avons vêtu nos chemises edelweiss, avons pris chacun un mulet et avons entonné le Wildhuser pour arriver à l'alpage. Nous avons créé la surprise et l'instant folklorique a été résolument solennel. Magnifique, le plaisir a été là !

Après le chargement des mulets, place à la descente ! Celle-ci se fera tranquillement, même si un des mulets a décidé d'aller plus vite que l'homme ! Il faut suivre, nous avons que deux pattes...

Arrivés en bas, les fromages sont libérés de leurs caisses et chargés dans le véhicule. Les mulets sont délestés et reçoivent leur subsistance pour l'effort fourni.

Les fromages sont ensuite menés au centre collecteur des fromages d'alpage. Ils sont pesés et mis à l'abri.

Après quelques rafraîchissements au Café-Restaurant du Chêne, nous nous préparons pour la suite du programme. La tenue folklorique sera de mise. Le Mutz.

Jean-Claude et Alain viendront nous rechercher pour participer cette fois-ci, à une petite fête amicale et familiale à la Buvette du Sori. Tous les quatre mulets seront à leur tour présentés et nous chanterons à cette occasion. Suivront une belle série de chants et yodels de l'apéritif jusqu'au dessert.

Le temps passe toujours trop vite et nous devons assurément prendre le chemin du retour.

Merci mille fois Jean-Claude, Alain et à Transtrad de nous avoir permis de passer une magnifique journée avec vous, journée riche en paysages, en événements et en rencontres. Une journée que nous n'oublierons pas de si tôt. Merci beaucoup à tous.